Comment choisir votre vélo électrique

Différents critères sont à prendre en compte pour le choix de votre VAE : 

le type de vélo (le cadre et donc la position de conduite), le moteur, la batterie, le mode de transmission, la finition et les équipements.

 

Le choix du type de vélo, le cadre

Vous aurez le choix entre les principaux modèles suivants : les vélos de ville classiques (vous n'en trouverez pas chez Retro Elec Bike), des VTT, des vélos pliants, et des vélos de ville mais qui sortent des standards : style rétro, type vieilles motos... Chez Retro Elec Bike nous croyons dans le potentiel de ces modèles. Avec les débuts de l'automobile, il y eu la Ford T et tous les automobilistes circulaient avec ce même modèle. Pour les débuts du vélo électrique, cela a été un peu le cas, tous les vélos semblaient sortir de la même usine : même cadre, choix de couleurs limité, bref aucune originalité, et pas de fun. 

Enfin, nous arrivons à une nouvelle ère du VAE et les fabricants proposent des modèles qui sortent des standards. 

Le choix du type de vélo doit être conforme avec votre utilisation : si vous utilisez votre vélo électrique en semaine pour vos trajets domicile travail et le week-end pour des sorties en forêt, choisissez un VTT électrique. Si vous devez prendre le train puis encore parcourir 5 à 10 km jusqu'à votre travail, un vélo électrique pliant sera le plus adapté. Si vous n'utilisez votre VAE qu'en ville ou sur route, un vélo type "Old School", Scrambler ou Fat Spider sera parfait.

Vous devez également prendre en compte la position de conduite : dos droit sur des vélos de type Fat Spider, Scrambler (notamment plus adaptés en cas de problème de dos) vs penché sur des VTT.

Le moteur

Vous aurez le choix entre des VAE dont le moteur se trouve dans le pédalier (moteur central), dans la roue avant ou dans la roue arrière. Un moteur dans le pédalier donne des sensations proches d'un vélo classique. Le moteur arrière donne une sensation de poussée. Le moteur dans la roue avant est assez similaire à celui dans la roue arrière, mais il n'y a plus cette sensation de poussée. Ces vélos avec moteur dans la roue avant sont considérés comme moins stables, ils pourraient manquer d'adhérence sur des graviers ou en cas de verglas. 

 

Quant à la puissance, rappelons que la réglementation européenne limite la vitesse à 25km/heure. Des cycles peuvent-être homologués au delà, mais ils ne seront plus considérés comme des VAE. 

Comme à la période des vélomoteurs et du fameux "103", il y aura toujours les petits malins pour "déverrouiller" la limite des 25km/heure. Nous ne pouvons que vous recommander la plus grande prudence. Cette limitation est avant tout pour votre sécurité. Vous risquez aussi une amende car votre "engin" ne sera plus considéré comme un vélo, mais comme un cyclomoteur, donc avec la nécessité d'une immatriculation et d'une assurance spécifique (et casque obligatoire !).   

Quelle batterie pour votre VAE ?

Le choix de la batterie est souvent un casse tête, car il y existe différentes technologies et différentes caractéristiques. Nous souhaitons aller à l'essentiel, et nous vous proposons ci-après, une synthèse plus qu'un dossier complet. Vous trouverez sur internet de plus amples renseignements si nécessaire.

Les batteries des vélos électriques ont été considérablement améliorées. Exit les compositions au plomb et au nickel, la technologie Lithium-Ion s’est imposée auprès de tous les fabricants depuis de nombreuses années. La capacité d’une batterie est à considérer en fonction de l’utilisation que l’on va faire de son vélo : utilisation occasionnelle, ou trajets domicile/travail, de la distance de ces trajets, du relief, de votre morphologie et des efforts ou peu d'effort que vous envisagez.

Par exemple, si vous utilisez votre VAE tous les jours pour une distance de 30/40 km, que sur votre parcours il y a du relief et que vous sollicitez beaucoup l'assistance (peu d'effort), dans ce cas, il vous faudra une batterie d'au moins 17 ampères.

Donc, pour faire simple, la technologie actuelle et les meilleures batteries sont des lithium-ion : le meilleur rapport, performances poids (et prix).
 

Que faut-il savoir sur le stockage ?

Bien que plus résistant que les autres technologies, le lithium doit être entretenu afin d'avoir la plus grande durée de vie possible. C'est pour cela qu'en cas de stockage durant une longue période (par exemple pendant les mois d'hiver), il est important de respecter quelques règles. Tout d'abord, votre batterie ne doit pas être stockée entièrement chargée ou entièrement déchargée, stockez la entre 40 et 60%. Ensuite, il est important de la mettre en charge pendant 30 à 45 minutes tous les 2 mois afin de faire bouger le lithium et ne pas le laisser dans un état statique.

Avec ces quelques règles simples, vous ne pourrez qu'augmenter sa durée de vie.
 

Que faut-il faire pour la garder le plus longtemps possible ?

La méthode la plus simple et la moins contraignant c'est d'utiliser son vélo. En effet, certains utilisateurs utilisent le moins souvent possible leur vélo électrique pour user le moins possible leur batterie. Cependant, cela est totalement faux, sachez que les utilisateurs qui utilisent tous les jours leur vélo sont ceux qui changent le moins souvent de batterie...

La durée de vie de la batterie n'est généralement pas un critère discriminant. Vous trouverez une majorité de batteries proposant 800 à 1000 charges. Ce qui correspond à une durée de vie très élevée. Par exemple, si vous mettez en charge votre VAE une fois par semaine pour 80 km parcourus, sur 40 semaines par an ; la batterie proposant 800 charges  aura une durée de vie de 20 ans. Espérons pour Retro Elec Bike que vous aurez l'envie de changer de vélo électrique d'ici là... 

 

Changement de vitesse, dérailleurs

Ce critère est à notre avis peu critique. Vous aurez le choix entre un dérailleur classique, ou le changement de vitesses intégré dans le moyeu ou pas de dérailleur du tout. Les fabricants ou revendeurs des vélos avec changement de vitesses dans le moyeu mettront en avant le fait que l'on ne déraille pas avec ce type d'équipement. C'est vrai, mais disposant d'un vélo avec un dérailleur classique, je peux confirmer que je n'ai jamais déraillé... donc selon nous c'est un faux argument.

Le dérailleur est après tout assez peu utile, il permet de soulager le moteur et la batterie dans les cotes, mais si vous disposez d'un vélo puissant (moteur et batterie, voir ci-dessus), le dérailleur n'aura pas d'utilité et vous n'utiliserez que les vitesses du contrôleur et la puissance du moteur pour limiter le pédalage.

Conclusion

Choisissez en premier lieu le type de vélo : ville, vtt, pliant...en fonction de votre utilisation et de la position souhaitée.

Ensuite, raisonnez comme vous le feriez pour le choix de votre voiture : performances, style et tarifs. 

Les performances moteur et batterie sont les principaux critères, sélectionnez une batterie avec un minimum de 36V et 10,5 Ah, et si votre budget le permet, une 48V et plus d'ampères suivant l'autonomie recherchée.

L'esthétique est plus ou moins importante suivant chacun, mais avec un vélo ayant du style vous prendrez plaisir à circuler et donc vous aurez plus tendance à l'utiliser.

Quelle gamme de prix ?

Vous trouverez des VAE à tous les prix. Cela s'explique notamment par des différences de qualité des équipements : moteur, assistance au pédalage, électronique, freinage, qualité des finitions et batterie. Ne cherchez surtout pas à faire des économies sur celle-ci (voir le chapitre correspondant).

L'achat d'un VAE est un investissement, mais sans commune mesure avec celui d'une voiture. Il est préférable d'écarter les modèles bas de gamme et donc premiers prix pour privilégier la qualité et être satisfait dans le temps.

 

RETRO ELEC BIKE  

Vélos électriques vintage

Beach cruisers

Cycles vintage | Fixies
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White YouTube Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

©2017 par Retro Elec Bike